Oiseaux exotiques et compagnie, la folie des plumes :)


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fiche oiseau n°2 : le moineau du Japon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pierre27180
Admin
avatar

Messages : 1500
Date d'inscription : 29/03/2008
Age : 23
Localisation : France - Eure

MessageSujet: Fiche oiseau n°2 : le moineau du Japon   Ven 31 Jan 2014 - 2:18

Le moineau du Japon :
Nom latin : Lonchura striata domestica
Classification : ordre des Passériformes, famille des Estrildidés
Pays d'origine : le moineau du Japon n'existe pas la nature, il s'agirait d'un croisement entre plusieurs espèces, telles que les capucins dominos, les capucins damiers, les bec-de-plomb. Ses origines sont anciennes mais mystérieuses.

Description :
Le moineau du Japon mesure environ 10cm pour un poids de 10 à 15g.
Étant donné que c'est un oiseau qui n'existe pas dans la nature, on ne peut pas vraiment parler de "type sauvage", mais le MdJ comme on l'appelle (Moineau du Japon), le plus commun est de couleur majoritairement brun.
Le dos est brun, la tête est brune. Le ventre est de couleur beige foncé, les plumes du ventre représentent souvent un dessin ressemblant un peu à un damier. Le croupion est brun, ainsi que la queue. Très souvent, les MdJ bruns présentent une tâche blanche sous le bec.
Les pattes sont de couleur brun clair, la mandibule supérieure du bec est grise, celle inférieure est chair/blanche.
Il existe une grande variété de mutation : les MdJ panachés, blancs, albinos, gris, perlées, moka, brun-gris, brun-noir...

Comportement :
Il s'agit d'un petit oiseau vif, plus ou moins nerveux selon les individus, qui se déplace parfois en se tenant aux barreaux, comme le ferait un perroquet.
C'est un oiseau très grégaire qui a impérativement de la compagnie de ses congénères. Son nom anglais "society finch", littéralement "moineau société" indique bien qu'il est nécessaire pour d'être gardé AU MOINS par paire. Ces oiseaux aiment tout faire en groupe. Il suffit que l'un d'eux aillent se baigner pour que les autres suivent, idem pour aller chercher du millet en fond de cage.
Ils aiment voler et une cage spacieuse est indispensable, idéalement elle serait plus longue que haute.
Ils passent beaucoup de temps à s'épouiller en groupe et à faire des siestes collés les uns contre les autres.
Ils sont également très sociaux avec les autres espèces. Les MdJ ne sont pas du tout bagarreurs et il faut plutôt même prendre garde que ce ne sont pas les autres espèces qui les agressent. Personnellement, je garde mes 6 MdJ avec mes mandarins et ma femelle diamant de Bichenov et tout se passe très bien.

Sexage :
Il n'existe pas de dimorphisme sexuel pour cette espèce. La ligne du bec qui passerait sous/sur/dans l'oeil et qui permettrait de déterminer le sexe est un mythe.
Le seul moyen de sexer cette espèce, c'est par le chant. En effet, seuls les mâles chantent. Leur parade est très caractéristique : plumage gonflé, l'oiseau se tient bien dressé sur ses pattes, il sautille parfois. Les femelles chantent parfois de la même façon mais ne produisent pas ou très peu de son. De plus, ces femelles sont rares.

Alimentation :
Un bon mélange de graines au quotidien, du millet en branches, du grit, un os de seiche, des graines germées le plus souvent possibles, de la verdure de temps en temps.

Reproduction :
Très facile
Tous les types de nid lui conviennent mais il aurait une petite préférence pour les nids en bouteille. Dans tous les cas, je préconise un nid-boite qui permet une surveillance plus aisée et une facilitation de nettoyage une fois la reproduction terminée.
Le matériau de prédilection est la fibre de coco mais le couple peut se servir des branches de millet ou de tout ce qui se trouve dans la cage. L'intérieur du nid est garni de plumes que les parents s'arrachent. Il est parfois nécessaire de garnir le nid à la place des parents, en laissant néanmoins quelques brindilles aux oiseaux pour qu'ils assurent les finitions, dans le cas où le couple n'arrive pas à "s'entendre" pour le garnissage du nid (exemple : le mâle met des brindilles, la femelle les enlève... c'est du vécu, mais une fois le nid garni par mes soins, tout s'est très bien passé)
Il est impératif de séparer le couple en reproduction des autres oiseaux pour que la reproduction se passe dans le calme.
La ponte est d'environ 4-5 œufs et l'incubation est assurée par les 2 parents pendant environ 15 jours, parfois plus, parfois moins. Le couple commence à couver à partir du 3ème oeuf, mais il se peut qu'il commence avant, ou même après. Il faut les laisser faire. Il se peut qu'il couve périodiquement le premier oeuf. Cela n'a pas d'influence sur la suite, ils vont couver assidument un peu plus tard. Le mirage peut se faire à partir du 7ème jour de couvaison (certains prétendent qu'on peut le faire avant, moi je le fais toujours au 7ème jour). Si tous les oeufs sont claires, il vaut mieux jeter les oeufs mais laisser le nid. La femelle ne tardera pas à faire une nouvelle ponte. Quelque soit le résultat de cette nouvelle ponte, il faut laisser ensuite au moins 6 mois le couple au repos.
Si les oeufs sont fécondés sauf quelques uns, il vaut mieux laisser les oeufs claires. Les jeunes qui naitront prendront appuie dessus.
Après 20 à 22 jours passés dans le nid, les petits sortent. Les jeunes muent pour la première fois vers leur 70ème jour. Les jeunes mâles commencent également à chanter. J'aime toujours autant entendre leurs premières vocalises qui ne ressemblent... à rien. Au début seulement ;)En quelques semaines, ils travaillent leur chant.
Il est conseillé de ne pas faire plus de 3 reproductions par an pour ne pas épuiser la femelle.
Le Mdj est un excellent parent, il est très rare que le couple abandonne sa couvée ou ses oeufs. Beaucoup d'éleveurs utilisent le MdJ comme parent adoptif pour des espèces difficiles, qui ne couvent pas ou quand les parents n'élèvent pas leurs jeunes. Il s'agit souvent des diamants de Gould, mais les MdJ peuvent élever la plupart des petits exotiques, et même dans certains cas, les jeunes qui nécessitent des insectes dans leur alimentation.

Longévité :
Le MdJ peut vivre entre 6 et 8 ans, mais certains individus de constitution solide peuvent atteindre les 10 ans.

Cris et chants :
Il ne s'agit pas du tout d'un oiseau bruyant.
Les deux sexes émettent des sons qui ressemblent à des cris de grillon.
En cas d'alerte, ils peuvent émettre des sifflements forts et répétés, qui vont souvent de paire avec des battements d'ailes nerveux.
Seul le mâle chante.
(vidéos et enregistrements à venir prochainement)

Photos :

Panaché perlé brun


Brun légérement panaché et brun


Jeunes de 7 et 8 jours

Tous droits réservés © Pierre Novince - 2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merlue-et-kiwi.skyrock.com
 
Fiche oiseau n°2 : le moineau du Japon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche oiseau n°2 : le moineau du Japon
» Moineau du Japon
» Mon moineau du japon a du mal a voler.
» oeufs moineau du japon
» Bec d'argent/moineau du japon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oiseaux exotiques et compagnie, la folie des plumes :) :: Fiches espèces :: Fiches oiseaux bec droit :: Les oiseaux exotiques granivores-
Sauter vers: