Oiseaux exotiques et compagnie, la folie des plumes :)


 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fiche oiseau n°1 : le pigeon biset

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pierre27180
Admin
avatar

Messages : 1500
Date d'inscription : 29/03/2008
Age : 23
Localisation : France - Eure

MessageSujet: Fiche oiseau n°1 : le pigeon biset   Sam 28 Juin 2014 - 9:06

Le Pigeon biset
Nom latin : Columba livia
Classification : ordre des Columbiformes, famille des columbidés
Pays d'origine : Europe, Afrique du Nord et Asie

Description :
Le pigeon domestique descend du pigeon biset, duquel il a conservé l'apparence physique. Cette description porte sur le pigeon domestique lorsqu'il est identique physiquement au pigeon biset. La description de différentes races domestiques aura lieu en bas de cette fiche.
Long d'une bonne trentaine de centimètres, le pigeon biset pèse jusqu'à 300 grammes (entre 240 et 300 grammes de manière générale), avec une envergure pouvait atteindre 70 centimètres.
Le corps du pigeon biset est trapu, la queue est courte. La tête est ronde, avec un bec court.
La tête est grise-bleutée, les ailes sont grises plus claires avec les rémiges sombres. Deux barres noires traversent les ailes horizontalement. Le ventre est gris-bleu également, de même que la queue qui se termine par une barre noire.
Le cou s'orne de reflets bleux, verts et violets.
Les pattes sont roses, le bec est noir. Les yeux sont orangés avec un anneau oculaire jaune.

Comportement :
Les pigeons sont des oiseaux grégaires. Au sein du groupe, ils forment des couples soudés et territoriaux qui s'approprient un coin de la volière. Les pigeons sont de gros oiseaux qui sont de bons voiliers. De ce fait, il est important qu'ils puissent voler. Une volière est préférable pour ces oiseaux, qui peuvent également s'accommoder d'une cage, s'ils peuvent en sortir très régulièrement.
Les pigeons sont généralement des oiseaux peu craintifs et qui deviennent assez rapidement familier, en fonction de la personnalité du pigeon.
Ils sont agressifs entre eux lorsqu'un congénère s'introduit sur ce qu'ils considèrent être leur territoire.
Les pigeons doivent au moins être gardés par deux, si possible de sexe opposé pour qu'il puisse d'apparier ensemble.
Il est possible de garder ses pigeons en semi-liberté, c'est-à-dire de les laisser sortir de leur volière pour qu'ils puissent voler librement. Pour cela, il faut que les oiseaux soient habitués à leur volière, dans laquelle ils seront restés enfermés un certain temps, avec la possibilité de voir l'extérieur pour pouvoir reconnaitre les lieux. Certains éleveurs préconisent de faire faire une couvée aux pigeons avant de les lâcher pour la première fois. D'autres pensent qu'il est possible de laisser la porte ouverte pour la première fois lorsque les pigeons sont en train de couver ou de nourrir des petits.
Les pigeons sont très attachés à leurs œufs et leurs petits, il y a peu de risque qu'ils les délaissent pour aller vadrouiller très loin dans la nature.
L'essentiel pour qu'ils aient envie de revenir, c'est de laisser de la nourriture en permanence dans la volière et de leur permettre de rentrer, au moyen d'une trappe prévue à cet effet. Ce type d'élevage présente des risques, plus pour les divers accidents que les pigeons risquent en volant en liberté que pour le fait qu'ils ne reviennent pas. L'éleveur qui laisse ses pigeons sortir doit accepter l'idée que quelques pigeons peuvent disparaitre de temps en temps, du fait de l'attaque d'un mammifère, d'un rapace, d'une voiture ou d'une malveillance humaine.
Il est important de mettre à disposition des oiseaux un endroit qu'ils pourront s'approprier pour en faire leur territoire. La grande majorité des éleveurs utilisent des cases ouvertes, suffisamment grandes pour y accueillir le couple de pigeons. Les oiseaux s'en serviront pour nicher et pour assouvir leurs instincts cavernicoles (dans la nature, les pigeons bisets nichent dans les falaises).
Les pigeons peuvent rester en volière extérieure toute l'année, ils supporteront le froid de l'hiver mais il est indispensable de les protéger des courants d'air, en bâchant les côtés de la volière par exemple. De même, il faudra surveiller et casser la glace de l'eau en cas de température négative.
Ils aiment se baigner et il est fréquent qu'ils restent dehors même lorsqu'il pleut. Une partie du toit devra néanmoins être couverte en permanence.

Sexage :
Les pigeons bisets ne possèdent pas de dimorphisme sexuel, bien qu'il soit admis de dire que les mâles ont des caroncules (les boules blanches au dessus du bec) plus grosses que celles des femelles et qu'ils soient plus trapus encore de manière générale. Cela n'est cependant pas vrai dans la totalité des cas.
Les mâles roucoulent régulièrement et paradent autour des femelles en roucoulant, en gonflant leurs plumes, en étalant la queue et en sautant autour de leur conquête. Les femelles n'ont pas ce comportement.
Les deux sexes roucoulent au nid, en agitant de manière rythmique le haut de l'aile ("l'épaule")

Alimentation :
Les pigeons bisets sont essentiellement granivores.
On trouve de bons mélanges de graines équilibrés pour les pigeons dans la plupart des oiselleries. Ces mélanges contiennent souvent et principalement du blé, du maïs, de l'orge, des pois, des féveroles, du dari, du cardi...
Il est important de rajouter à cela des minéraux, qu'ils peuvent trouver dans le grit ou les coquilles d'huitres. Cela aident les femelles à se créer des réserves de calcium qui leurs seront très utiles au moment de la reproduction.
A cela on peut ajouter de la verdure, telle que de la salade, des pissenlits, des fruits et divers légumes. A l'occasion, ils peuvent consommer lorsqu'ils en trouvent des insectes, mais cela représente une part très négligeable de leur alimentation quotidienne.
Les pigeons bisets sont des oiseaux robustes et qui ne sont pas difficiles à nourrir.

Reproduction :
Très facile
La maturité sexuelle est atteinte dès le 4ème mois pour les plus précoces, mais vers le 6ème mois de manière générale. Cependant, il est convenu d'attendre un an révolu avant d'envisager de les faire reproduire.
Le pigeon biset accepte facilement le congénère de sexe opposé que l'on lui soumettra.
Après une parade constituée de roucoulements de la part du mâle et de sautillements autour de la femelle, les deux partenaires régurgitent l'un pour l'autre et s'accouplent. Le couple est très soudé, bien qu'en captivité, lorsque le choix de partenaires est important, les couples peuvent se défaire.
Le nid se fera dans la case attitrée du couple. L'éleveur y placera une cuvette, qui pourrait même être une écuelle pour chien en inox, pour facilité le nettoyage du nid par la suite. Les adultes y apportent divers matériaux. La ponte suit une dizaine de jours après. Elle est constituée de 2 œufs, pondus à 24 heures d'intervalle l'un de l'autre. Si 4 œufs sont dans le nid, le couple est constituée de deux femelles.
L'incubation commence alors, et durera entre 17 et 20 jours. C'est la femelle seule qui couve la plupart du temps, mais le mâle peut la remplacer pour de courts moments.
Il est possible de mirer les œufs à la fin de la première semaine en faisant attention à ce que l'oiseau qui couve, en défendant son nid à grand renfort de coups d'ailes et de bec, ne casse pas les précieux œufs.
Les pigeonneaux naissent recouverts d'un duvet. Ils seront nourris par leurs parents au nid avec du "lait de pigeon", une mixture produite dans le jabot des adultes. Les reproducteurs devront être bien nourris, avec possibilité d'adjoindre en plus des graines germées. Les pigeonneaux sortent du nid environ un mois après leur naissance.
Les pigeonneaux peuvent être bagués à partir du 6ème jour, en surveillant que la bague reste en place. Si ce n'est pas le cas, il faut attendre encore un peu
que la patte grossisse. Au-delà du douzième jour, une bague fermée pourrait ne plus passer.
Les parents continuent de nourrir leurs petits en dehors du nid jusqu'au sevrage.
Un couple peut mener à bien jusqu'à 7 nichées par an. Mais ce n'est en aucun cas souhaitable, mieux vaut se limiter à 3 nichées par an et par couple.
Les pigeons bisets sont très portés sur la reproduction, en réussir une est tout ce qu'il y a de plus facile. A vrai dire, la seule difficulté si on peut dire, est de trouver un couple de sexe opposé. La suite devrait normalement se faire tout seul et sans la moindre difficulté.

Longévité :
Dans de bonnes conditions, les pigeons bisets peuvent atteindre l'âge respectable de 20 ans.

Cris et chants :
Les deux sexes roucoulent lorsqu'ils sont au nid, pour attirer leur partenaire ou pour signifier leur territoire. Ce roucoulement n'est pas continu, chaque roucoulement est espacé de quelques secondes. Ils sont accompagnés des soulèvements rythmiques du haut de l'aile.
Le mâle roucoule en paradant autour de la femelle, mais aussi en marchant devant le territoire qu'il considère comme étant le sien.

Photos :

(http://roland.ripoll.oiseaux.net/images/pigeon.biset.rori.1g.jpg)


(http://www.oiseaux.net/photos/francoise.folliard/images/pigeon.biset.frfo.1g.jpg)

Les pigeons de race :

Préambule :
Jusqu'à présent, toutes les informations écrites ci-dessus concernent le pigeon domestique avec l'apparence du pigeon biset sauvage dont il descend. Mais de nombreuses races domestiques existent aujourd'hui. 400 sont officiellement reconnues, elles se distinguent entre :
- les pigeons de formes, tels que les pigeons Mondains, les Sottobancas, qui sont jugés sur des critères de forme physique
- les pigeons de couleur, jugés sur des critères de couleurs, tels que le Bouclier-de-velours ou l'Alouette charbonnière
- les pigeons de structure, jugés sur la structure de leur plumage, tels que le pigeon queue-de-paon ou encore les pigeons frisés
- les pigeons de type poule, tels que les pigeons King ou les Triganino
- les pigeons boulants
- les pigeons à caroncules, jugés sur la taille et la forme de leurs caroncules, tels que les pigeons-dragons ou les bagadais
- les pigeons cravatés, jugés sur les plumes frisées de leur poitrail, tels que le Cravaté français, ou le Cravaté satinette
- les pigeons tambours, jugés sur leurs plumes aux pattes et leur coquille sur la tête, tels que le Tambour allemand à visière ou le Tambour anglais
- les pigeons de vol, jugés sur leur type de vol, tels que les pigeons culbutants (Culbutant français, Rouleur oriental...), les pigeons plongeurs (Plongeur Wuta), les Haut-volant, les claqueurs et les trembleurs.

Vous comprendrez donc que je ne peux pas toutes les décrire, tant elles sont nombreuses. J'en ai donc choisi quelques unes, parmi les plus connus, mais pas toujours Wink
Je baserai ma description sur des caractéristiques physiques seulement, étant donné que toutes les informations ci-dessus sont valables pour tous les pigeons dont la description suit (il s'agit dans tous les cas de pigeon domestique, de race X ou Y, de même que le chihuahua et le berger allemand sont tous les deux des races d'une seule et même espèce, à savoir le chien domestique).

Le pigeon strasser :
Originaire de Tchécoslovaquie, cette race serait issue du croisement du pigeon Poule Florentin, du Boulant et du Biset.
Il s'agit d'un pigeon de forme, très rustique et prolifique.
Avec son corps rond et ses pattes courtes, il n'est pas un très bon voilier mais il est tout de même capable de voler
Il est très apprécié en Allemagne.
La couleur principale est le blanc sur la poitrine, le ventre et le haut du dos. Le reste du corps (le dos, la queue, les ailes...) peuvent être gris, roux, bleu, noir, maillé....


(http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/91/Strasser(barless_blue).jpg)


(http://aviangems.com/RarePigeonsClub/graphics/IMG_3109%20mahrische%20strasser.jpg)

Le pigeon queue-de-paon :
Il s'agit d'un pigeon de structure, décrit comme étant un oiseau de caractère vivant, présent, débonnaire, gai et familier.
Il s'agit d'une race ancienne qui serait originaire d'Inde, et fut importée dans le monde entier il y a quelques siècles.
On comprend aisément son nom lorsqu'on voit sa queue, ornée de très longues plumes, qui le font ressembler à un paon qui fait la roue en permanence.
Il est généralement entièrement blanc mais il existe dans tous les coloris de pigeons : roux, noir, panaché, gris...
Le pigeon queue-de-paon de pure race a un cou très arqué, le bec du pigeon touchant en permanence son jabot. Il ne faut pas le confondre avec le queue-de-paon indien, qui est identique, excepté une coquille sur la tête en plus, ainsi que des plumes aux pattes.
Le queue-de-paon n'est pas un bon voilier mais il aime pour autant voleter un peu de temps à autre.


(http://s1.e-monsite.com/2009/04/08/07/48665493queue-de-paon-blanc-jpg.jpg)


(http://a397.idata.over-blog.com/600x445/2/40/03/81/PIGEONS/Queue-de-Paon.jpg)

Le rouleur oriental :
Comme son nom l'indique, ce pigeon de race est originaire de l'Orient. Il est difficile de situer plus précisément son origine.
Il s'agit d'un pigeon de vol très apprécié partout, souvent surnommé le "Roi du ciel". En effet, le rouleur oriental est un pigeon de sport complet. Chaque pigeon est capable d'avoir toute une gamme de culbutes différentes et propres à lui. Certains sont capables de réaliser plusieurs culbutes en arrière de suite, de faire des roulades ou le moulin, et même de combiner plusieurs de ces figures ensemble.
On le reconnait aisément puisque le rouleur oriental porte ses ailes basses, tandis que la queue est longue et dressée.
Tous les coloris sont acceptés, l'important pour ce pigeon, ce sont les figures qu'il est capable de faire. Certains rouleurs orientaux sont même capables de faire du haut-vol (pour cette race, on estime que le haut-vol commence lorsqu'on ne peut plus distinguer ses figures à l'œil nu, et se termine lorsqu'on peut les voir à l'œil nu)


(http://a142.idata.over-blog.com/600x488/2/40/03/81/PIGEONS/Rouleur-oriental.jpg)


(http://pigeonsport.free.fr/photo-expo-cfpoi/Rouleur_Oriental_B618_profil.JPG)


(http://pigeon-vole.fr/site/image/races/rouleurs/or/or-n-girard_32.jpg)

Le pigeon texan :
Cette race fut crée au Texas dans les années 50, et est le résultat du croisement entre des pigeons Mondains mâles avec des femelles Kings. Il s'agit d'un pigeon dit "de forme" de la seule race de pigeon qui soit autosexable : les femelles sont grises et les mâles sont blancs. Il n'existe pas d'autres coloris que des nuances de gris ou de blancs pour ces pigeons.
Il s'agit d'un pigeon trapu, au corps robuste et ferme, à la poitrine bien développée et à la tête inclinée. Le poids des individus adultes peut flirter avec le kilo pour les plus gros !
Ils doivent donner une impression de vigueur et de bonne santé.


(http://media-eu.viva-images.com/vivastreet_fr/clad/84/1/70936681/large/1.jpg?dt=b9c12b3f6dc26b2186d60ad33b4ec301)

Le culbutant Pie de Lausitz :
Originaire d'Allemagne, ce petit pigeon est un pigeon de vol.
Il est de taille moyenne, le corps est élancé et sportif. Il est un très bon reproducteur, prolifique et calme au nid. Le reste du temps, c'est un pigeon vif et nerveux, bien qu'il finit généralement par se calmer une fois en confiance avec l'éleveur.
Il existe en 5 couleurs différentes : noir, noir dilué, rouge, gris, jaune et parfois bleu. La tête, le cou, les épaules, le dos, la poitrine et la queue sont colorés, le reste est blanc.
Son temps de vol est court, environ 10 minutes, pendant lequel il effectue quelques culbutes suivies de glissades. Il fait également claquer ses ailes.


(http://pigeonsport.free.fr/photo-expo-cfpoi/Culbutant_de_Lusace_070062_profil.JPG)


(http://pigeonsport.free.fr/photo-expo-cfpoi/Culbutant_de_Lusace_060232_profil.JPG)

Le pigeon King :
Crée aux États-Unis vers les années 1850, ce pigeon est une race de type poule. Du fait de sa forme et de son poids, ce n'est pas du tout un bon voilier, et il peine à se percher.
Le corps est large et rond : il donne la sensation d’être un bloc de muscles. La tête doit être harmonieusement proportionnée avec le cou puissant. Son poids oscille entre 850 et 1050 grammes.
Il existe dans tous les coloris.


(http://4.bp.blogspot.com/_rY7HiV-yKzo/S-7Akg1N2PI/AAAAAAAAE54/2w_JY90eYWo/s1600/King+Pigeon+5.jpg)


(http://i13.servimg.com/u/f13/14/23/01/19/king_b10.jpg)

Le pigeon bouclier-de-velours :
Il s'agit d'une race de pigeon originaire d'Allemagne. Ce pigeon est une race dite "de couleur".
Il est entièrement blanc, à l'exception du bouclier des ailes et du dos, ce qui lui a valu son nom. Les rémiges sont blanches. Ce pigeon est de taille moyenne, moins trapu que le pigeon biset, plus allongé. Il possède des cercles oculaires
rouges assez marqués.
Le bouclier peut être de couleur rouge, grise, noire, ardoisée...


(http://i40.servimg.com/u/f40/14/70/87/83/pigeon31.jpg)


(http://aviculture85.e-monsite.com/medias/images/bonneuil-matours-2011-019.jpg?fx=r_250_250)

Le pigeon frisé hongrois :
Originaire du Sud-Est de l'Europe, ce pigeon ressemble à un pigeon biset en terme de morphologie, mais pas de son plumage.
Comme son nom l'indique, le pigeon frisé hongrois possède un plumage frisé sur le bouclier des ailes : il s'agit d'un pigeon de structure.
La plupart des coloris sont acceptés, le pigeon peut avoir une coquille ou non. Les pattes sont "chaussées", c'est-à-dire qu'il y a des plumes dessus mais qu'elles ne sont pas très longues, elles "habillent" simplement les pattes.


(http://auto.img.v4.skyrock.net/3026/65823026/pics/2928005867_1_3.jpg)


(http://a407.idata.over-blog.com/630x470-000000/2/40/03/81/PIGEONS/Frise-hongrois.jpg)

Le cravaté français :
Il s'agit d'un pigeon d'origine française. Ce pigeon est un pigeon de type cravaté.
Le bec est court, les pigeons ne portent pas de coquille. Le corps est incliné et l'allure est fière. Les plumes du poitrail sont relevées.
La couleur majoritaire est le blanc, le bouclier peut être rouge, noir, gris, maillé...


(http://auto.img.v4.skyrock.net/4953/78114953/pics/2996348281_1_3_sWxmnP5c.jpg)

De nombreuses autres races de pigeons existent, il est impossible pour moi de toutes vous les décrire. Certaines sont très semblables entre elles, d'autres sont très bizarres, tels que les bagadais.
Toutes ces races, tous ces pigeons ont le même ancêtre : le pigeon biset. Des siècles de sélection ont permis la création des 400 races reconnues dénombrées aujourd'hui, nombre qui est susceptible d'évoluer dans le temps.

Tous droits réservés © Pierre Novince - 2014
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://merlue-et-kiwi.skyrock.com
 
Fiche oiseau n°1 : le pigeon biset
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche oiseau n°1 : le pigeon biset
» Pigeon biset
» Bon conseils pour sauvetage de PIGEON BISET !
» jeune pigeon biset (?) tombé du nid
» Pigeon biset?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oiseaux exotiques et compagnie, la folie des plumes :) :: Fiches espèces :: Fiches oiseaux bec droit :: Les colombidés-
Sauter vers: